Témoignages d'entreprises

Pascal Marchal

PDG

Pro France : Quand avez-vous demandé puis obtenu la labellisation OFG ? Cela a impliqué de lourdes démarches administratives ? Combien de temps a duré la démarche ?

Pascal Marchal :Début 2012. Cela a demandé un petit travail de reformatage des prix de revient mais rien de bien compliqué et long. Nous avons eu le label 3 mois après la décision interne.

PF: Pour quelles raisons avez-vous demandé la labellisation OFG et qu’est-ce que cela apporte à votre entreprise ?

PM: Savonnerie de l’Atlantique est la dernière savonnerie industrielle en France, et héritage emblématique de l’industrie nantaise , du XIXe et XXe siècles. Nous entendons par savonnerie, un lieu où les huiles sont transformées en savon à l’aide de soude, et non un outil de conditionnement de savon à partir d’une base provenant d’Asie du sud-est.

En tant que principal fournisseur de la grande distribution en produit fini (Carrefour, Casino, Leader Price, Cora, Auchan, Leclerc, Monoprix, …) et fournisseur de base savon pour des grandes marques françaises, cette démarche d’identifier clairement par notre origine notre savoir-faire s’imposait de fait. Mais il fallait trouver un Label juste et impartial.

Nous avons demandé la labellisation Origine France Garantie, car nous croyons fortement que les critères d’attribution de ce label sont objectifs et justes au regard de la problématique, en particulier cette notion de « fonctionnalité du produit acquise en France ».

PF: Quels retours avez-vous de la part de vos clients, en termes de vente et d’image ?

PM: Savonnerie de l’Atlantique travaille à 90% en BtoB.

Nous nous apercevons que l’argument est aussi voir plus important à l’export qu’en France.

Les clients sont globalement très réceptifs mais restent encore un peu perdu dans l’ensemble des Labels, autoproclamés ou reconnus. Nous devons continuer nos efforts de communication vers les institutionnels, la presse et le grand public, et le meilleur moyen de communiquer est de multiplier les produits labellisés.

Nous communiquons bien évidement auprès de nos clients de la grande distribution (60% CA en MDD) qui sont potentiellement intéressés mais hésitent pour des raisons d’horizontalité de leur marque. A l’export, la situation est différente puisque certains ont déjà demandé le label (Maroc) , et d’autres posent la question, pour les USA en particulier.

PF : Communiquez-vous sur votre labellisation, comment ?

PM: L’inauguration en « grande pompe » grâce à la gentillesse d’Yves JEGO nous a permis de faire début 2012 une manifestation positive auprès de nos clients,  de nos fournisseurs, de la presse locale, des institutionnels locaux et auprès du personnel de Savonnerie de l’Atlantique.

Ce Label est une reconnaissance de leur effort, surtout lorsque l’on sait que Savonnerie de l’Atlantique, c’est l’histoire de trois cadres qui reprennent une société au bord de la liquidation début 2006 , avec 22 salariés sur 140 quelques mois plus tôt.

Nous communiquons bien évidement ensuite et mettons en avant ce Label sur tous les supports classiques (internet, plaquettes, manifestations ponctuelles, salons internationaux, auprès de la presse, des institutionnels.

Tous droits de reproduction et de diffusion réservés © 2017 PROFRANCE

Mentions legales